Voir tous les Blog-moto
Joe Bar Team - Daytona 900 Triumph

Le Joe Bar Team est une bande dessinée réalisée initialement par le dessinateur Christian Debarre (Bar2) puis poursuivit par Stéphane Deteindre (Fane). Ses héros vivent la plupart des aventures que les vrais motards ont vécues, et même plus... Les BD du Joe Bar Team sont éditées aux éditions "Vents d'Ouest".

Joe Bar Team

Ce Blog joe bar team apporte des informations complémentaires sur les différentes motos que l'on peut voir dans la BD.



Espace Pub Disponible

Daytona 900 Triumph Daytona 900 Triumph

Flairant l'accueil très favorable qu'offrirait le public à une puissante sportive pur sang, les ingénieurs de Hinckley enrichissent la gamme Triumph par la Daytona 900.
Celle-ci bénéficie notamment d'une version 900 cc du trois cylindres dont la puissance et les qualités font déjà l'unanimité ainsi que d'un style nettement plus nerveux.

Sur le stand Triumph du salon de Cologne 1992, trône une sublime Daytona en Racing Yellow. Tous les regards se tournent vers elle. Esthétiquement, cette moto est une pure réussite, aucune faute de goût. En y regardant bien, on reconnaitra la 750 Daytona de l'an passé habilement remodelée : nouvelle partie arrière inédite, carénage légèrement redessiné, moteur noir, collecteur noir, nouveaux silencieux "Racing", petits caches et nouvelle finition du cadre, tés de fourche noirs, jantes noires et pleins de petits détails visant à améliorer la finition dont des caches durites. Mais la principale nouveauté est l'adoption du génial moteur 900 dans cette moto de rêve.

Peinte en jaune vif et équipée, sur les roues avant, d'étriers de frein à quatre pistons associés à des disques flottants, la Daytona 900 affiche sa sportivité au grand jour. Sa béquille principale est sacrifiée à l'allègement et, à la manière des superbikes, les silencieux se sont transformés en énormes tubes enrobés d'aluminium anodisé.
Côté dynamisme, la Daytona 900 ne déçoit pas : la presse spécialisée confirma sa vitesse de pointe de 221 km/h.

En 1994, une version plus méchante apparait : la Super III. Le moteur a été retravaillé en partenariat avec Cosworth. Le taux de compression est augmenté, les arbres à cames sont retravaillés, la puissance passe à 117 chevaux. À l'avant, des disques flottants de 310 mm de diamètre sont pincés par des étriers à six pistons. Les garde-boues avant et arrières sont réalisés en fibre de carbone, le poids reste contenu et annonce 211 kg.

Elle est disponible uniquement en au coloris Racing Yellow, avec un monogramme "Super III" sur les flancs de selle.

Les Daytona 900 et Super III sont retirées du catalogue en 1996

Posté par jbt le 27 février 2008 0 commentaire - Soyez le 1er! Recommander


Retour à l'accueil de notre blog


  Flux RSS