Voir tous les Blog-moto
Joe Bar Team - 750 H2 (Mach 4) 1974 Kawasaki

Le Joe Bar Team est une bande dessinée réalisée initialement par le dessinateur Christian Debarre (Bar2) puis poursuivit par Stéphane Deteindre (Fane). Ses héros vivent la plupart des aventures que les vrais motards ont vécues, et même plus... Les BD du Joe Bar Team sont éditées aux éditions "Vents d'Ouest".

Joe Bar Team

Ce Blog joe bar team apporte des informations complémentaires sur les différentes motos que l'on peut voir dans la BD.



Espace Pub Disponible

750 H2 (Mach 4) 1974 Kawasaki 750 H2 (Mach 4) 1974 Kawasaki

La Mach IV est commercialisé en france en 1972. Elle reprend à la lettre la recette du 500 avec une énorme louchée de canassons en plus. La partie cycle est inspirée aussi de celle de sa petite soeur, mais est renforcé. Les tubes du cadre sont de plus grosse section, la roue avant hérite d'un frein à disque en remplacement du ridicule tambour de la 500 et la "grosse" est même proposée avec un amortisseur de direction.

Mécaniquement, la monture de Jeannot la Case (Joe Bar Team) est plus impressionnante que son initiatrice, mais la partie cycle est nettement plus adaptée. Le cadre "chewing gum" est oublié et les freins sont enfin acceptables.

Le moteur est développe 74 chevaux (71 chevaux en 1974 suite à une quelques modifications pour rendre la H2 un peu plus civilisée). La moto passe les 200 km/h en un rien de temps et les reprises sont énormes, tout comme l'est le couple de ce 2 temps (7,9 m.kg à 6.500 tours).
Sur route, le maître mot est l'arsouille. L'H2 est faite pour la baston sans concession. Nous sommes à des lieux de toute conception de routière. L'H2 est un pur produit sport.

En 1974, elle est modifiée en vue de l'adoucir et la rendre plus civilisée, sans grande efficacité. Un essayeur britanique dira de ces modifications qu'elles ont eu autant d'effet qu'un coup de déodorant sous les aisselles d'un tyranausaure ("they might as well have been giving Tyrannosaurus rex a shot of underarm deodorant and a flea collar.").

Les essais de l'époque sont élogieux : "une accélération à couper le souffle", "la puissance d'une 500 de course". Lors de sa commercialisation, la 750 Mach IV est la reine de sa catégorie et aucune autre machine ne pouvait rivaliser en terme d'accélération et de vitesse de pointe. Elle le montrera dans les courses de Criterium 750 et de Promosport. Elle parcourait à l'époque les 400 mètres départ arrêté en 12 secondes et dépassait les 200 km/h. Il faut cependant signaler que ces performances étaient atteintes au prix d'une consommation d'essence inimaginable de nos jours : les 10 litres au 100 kms étaient le minimum syndicale réclamé par le moteur.

La machine est proposée avec un frein à disque d'origine et la possibilité d'en monter un deuxième. Le cadre comme la fourche offre une section en rapport avec la puissance du moteur. Afin d'assurer dans toutes les circonstances, la machine était équipée d'un amortisseurs de direction de série. Sans être un rail (les japonaises de cette époque n'ont jamais eu la réputation de tenir le pavée), la machine reste maîtrisable.

L'évolution la plus marquante de la courte carrière de la 750 H2 sera marquée par le modèle H2B de 1974 qui est synonyme de déclin du modèle. Outre la ligne générale de la machine, des modifications ont été effectuées au niveau cadre avec un rallongement du bras oscillant pour limiter le phénomène de wheeling des premiers modèles. De même, le moteur a été équipé de clapets et sa puissance ramené à 71 ch.

Moteur : 748 cm3, 2 temps, 3 cylindres en ligne, refroidi par air, alésage 71 mm x course 63 mm, admission par jupe du piston, graissage séparé, 3 carburateurs Mikuni VM diam. 30 mm, allumage électronique CDI, 5 vitesses, transmission par chaîne 15 x 47
Puissance 74 ch. (54,4 kW) à 6 800 tr/min, couple 7,7 daN.m à 6 500 tr/min

Partie cycle : cadre acier double berceau, fourche diam. 36 mm, 2 amortisseurs AR réglables, freins AV disque diam. 296 mm / étrier 1 piston - AR tambour simple came diam. 200 mm, pneus AV 3.25 X 19 - AR 4.00 X 18

Gabarit :empattement 1 415 mm, chasse 114 mm / angle 28°, hauteur de selle 810 mm, réservoir 17 litres (réserve 2 litres), poids à sec (usine) 194 kg

Performances : vitesse maxi env. 195 km/h, 400 m DA env. 12,8 s., conso moy. 11 l./100 km

Posté par jbt le 24 février 2008 0 commentaire - Soyez le 1er! Recommander


Retour à l'accueil de notre blog


  Flux RSS